TCR - taillis à courte rotation

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Un projet régional concernant la productivité et la rentabilité économique des taillis à courte rotation en Languedoc-Roussillon a été mené de 2016 à 2018, dans le but d'obtenir des références permettant de répondre aux questions suivantes :

  • dans quelles conditions (densité, sol…..) les taillis à courte rotation sont-ils assez productifs  en Languedoc-Roussillon ?
  • quelle est la rentabilité économique de ces TCR pour un débouché bois / énergie, mais aussi "chimie verte" si la composition chimique du bois issu de ces TCR le permet ?

On peut désormais faire le bilan de la première (ou deuxième selon les parcelles) récolte des 4 parcelles de références suivies : Alenya (66), Ferrals, Bonanza et Narbonne (11) sur lesquelles ont été installées des TCR avec différentes espèces à différentes densités.

Les résultats disponibles

  • des videos et des photos de chantier de récolte de Taillis à Courte Rotation, prises lors de la visite de chantier de récolte organisée par la CRA Occitanie et ses partenaires le 21 novembre 2016 sur le site expérimental de Narbonne, ou sur le site expérimental d’ARTERRIS de Bonanza à ALZONNE (11)
    • Récolte d’arbres entiers à la cisaille
    • Broyage sur la parcelle d’arbres entiers pour la fabrication de plaquettes forestières
  • des documents présentant le bilan du projet Régional : fiches parcellaires, fiches espèces, rapport final...

Le projet et ses partenaires

Porteur du projet : Chambre régionale d'agriculture d'Occitanie.

Partenaires : FCBA, Alliance Forêt Bois, Arterris, Chambre d’agriculture de l’Aude, Chambre d’agriculture des Pyrénées orientales.

Le projet a été financé par le FEADER et la Région Occitanie (2016-2018)

Vos contacts

Vous souhaitez un conseil personnalisé, une info ?

Anne BOUTITIE

Chargée de mission R&D Productions végétales

Tél : 04 67 20 48 02

fiches simplifiées de  résultats d’essais rédigées par le FCBA

Fiches especes

ACCEDER

aux vidéos et photos

Action financée par :