Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Ecophyto > Groupes 30 000

Groupes 30 000

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Un objectif : transférer des pratiques performantes sur les plans agronomiques, économiques et environnementaux déjà éprouvées dans les réseaux DEPHY pour réduire l’utilisation des produits phytopharmaceutiques

Depuis de nombreuses années, les réseaux DEPHY Fermes ont permis d’expérimenter et développer des méthodes alternatives à l’utilisation des produits phytosanitaires. Aujourd’hui, l’un des défis majeurs du plan ECOPHYTO 2+ est de diffuser ces pratiques déjà éprouvées, à l’ensemble des agriculteurs. L’objectif est de permettre l’engagement de 30 000 fermes au niveau national pour multiplier par 10 le nombre d'agriculteurs engagés dans les réseaux DEPHY.  

Qu'est ce qu'un groupe 30 000 ?

Les groupes 30 000 en Occitanie sont composés de 10 à 20 agriculteurs, accompagnés par un animateur. Ensemble, ils définissent les axes de travail, les actions à développer et les formations à mettre en place. La structuration sous le format de collectif d’agriculteurs permet de mettre l’accent sur les échanges d’expériences et la mise en place d’innovations au travers d’un objectif commun. Les structures accompagnatrices sont diversifiées : ce sont principalement des Chambres d’agriculture, des coopératives ou des associations.

Les enseignements produits par ces collectifs d’agriculteurs sont riches. Depuis la création de l’appel à projet « groupes 30 000 », diverses productions ont déjà été créées telles que la réalisation de vidéos, beaucoup de rencontres bout de champs mais aussi des journées techniques et des actions de démonstration et de communication. Toutes ces actions s’inscrivent dans une démarche de capitalisation et de diffusion des pratiques performantes, d’un point de vue économique, technique, social et environnemental, permettant la baisse de l’utilisation des produits phytosanitaires.

Comment créer un groupe 30 000 ?

L’action 30 000 est financée par le plan ECOPHYTO, les crédits sont gérés par l’agence de l’eau et  l’appel à projet se fait sur le site de la DRAAF. La coordination de la capitalisation est assurée par la DRAAF et la Chambre régionale d’agriculture d’Occitanie. L’appel à projet est ouvert chaque année au printemps. Il est divisé en 2 volets :

  • Volet A : Ce volet concerne l’émergence des groupes avec un engagement sur 1 an et permet la mise en place de l’accompagnement par un conseiller. Durant cette année, le groupe et l’animateur bâtissent  un projet collectif de réduction de l’usage des produits phytosanitaires et précisent les objectifs individuels pour répondre aux enjeux de la transition agroécologique.
     
  • Volet B : Ce volet permet l’accompagnement du groupe déjà constitué par un animateur avec un financement du temps d’animation sur 3 ans. C’est dans ce volet que les pratiques alternatives à l’usage des produits phytosanitaires sont mises en place dans les exploitations.

Les Chambres d’agriculture d’Occitanie : accompagnatrices de l’innovation et catalyseurs de diffusion des pratiques agroécologiques

Les Chambres départementales d’agriculture peuvent assurer l’accompagnement et l’animation des groupes 30 000 :

  • le montage du dossier de reconnaissance

  • le pilotage administratif du projet,

  • l’animation du collectif,

  • la capitalisation des résultats du projet.

La Chambre régionale d’agriculture est en charge de la coordination de la capitalisation en Occitanie pour assurer la diffusion des résultats et des expériences. La capitalisation a une place essentielle dans la diffusion des résultats et des expériences pour donner accès à ces ressources et décloisonner le développement agricole en matière de transition agroécologique. De plus, la coordination se fait en lien avec les autres actions de développement de l’agroécologie (DEPHY, GIEE).

A lire

Votre contact

Vous souhaitez en savoir plus ?

Quelques chiffres

Au 1er janvier 2020, 410 groupes sont reconnus au niveau national dont 30 groupes en Occitanie :

  • 13 pour la filière grandes cultures polyculture-élevage
  • 10 pour la filière viticulture
  • 3 pour la filière arboriculture
  • 2 pour la filière maraîchage
  • 2 pour la filière cultures spécialisées