Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications

La publication en détail

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Connaître la biodiversité utile à l'agriculture pour raisonner ses pratiques - Fiche 6 : Infrastructures agroécologiques et auxiliaires des cultures

Les auxiliaires des cultures ont besoin d’espaces privilégiés pour se nourrir, nidifier, s’abriter, tels que les haies, les bandes enherbées, les prairies, les zones humides, etc... Développer ces infrastructures agroécologiques est un levier d’action pour améliorer les services rendus par la biodiversité utile dans les parcelles. Quels éléments du paysage faut-il favoriser ? Quelles espèces planter ou semer ? Où les placer ? Comment les entretenir ?

Une "infrastructure agroécologique" (IAE) correspond à tout habitat semi-naturel d’un agroécosystème, spontané ou créé par l’humain et géré selon un régime de perturbation faible, la dynamique "naturelle" de l’habitat étant favorisée.

Il existe une diversité d’IAE, dont les prairies permanentes, les bandes enherbées, les haies et arbres isolés, mais également les zones humides comme les mares ou prairies humides. Le plus important pour la biodiversité est la complémentarité de ces IAE.