Vous êtes ici : Accueil > Publications > Toutes les publications

La publication en détail

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Bulletin de santé du végétal Grandes cultures - Bilan de la campagne 2018

Lin, colza, céréales à paille, tournesol, protéagineux, soja, pour chaque bilan vous trouverez une description du dispositif régional d’épidémiosurveillance, le bilan climatique de l’année et le bilan sanitaire pour chaque maladie, ravageur ou plante parasite.

Bilan céréales à paille : Si une majorité des semis ont pu se réaliser dans la période habituelle, les levées ont été très échelonnées et à la faveur des rares précipitations caractérisant la fin d'automne 2017. Des conditions pluvieuses se sont ensuite installées sur la région en hiver puis surtout au printemps, avec des mois de mai et juin fortement arrosés.
Ces conditions ont eu pour conséquence de générer une pression maladie sur les céréales à paille élevée cette campagne : Septoriose sur blé tendre et blé dur, rouille brune sur blé tendre fusariose sur blé dur et helminthosporiose sur orge ont été en nette progression et ont largement affectés les potentiels de rendement des céréales à paille dont les résultats sont faibles à moyens (selon les situations) en qualité et quantité.

Bilan colza : Les semis précoces tirent une nouvelle fois leur épingle du jeu avec des levées réussies à la faveur des précipitations de fin août. Dans ces situations, majoritaires en région, la pression des ravageurs d'automne a été faible car les plantes avaient dépassé le stade de sensibilité lors du pic de vol. Les conditions pluvieuses à très pluvieuses observées fin 2017 puis sur le printemps 2018 ont favorisé le risque maladie sur colza. Le risque sclérotinia a tout particulièrement été élevé cette année. Au final les rendements se situent dans la moyenne quinquennale.

Bilan protéagineux : Les conditions pluvieuse de l'automne et de l'hiver 2017/2018 ont fortement pénalisé l'implantation des pois de printemps. Au final les intentions de semis n'ont pratiquement pas pu se concrétiser compte tenu des cumuls de précipitations excessifs enregistrés. Le maintien de ces conditions pluvieuses au printemps ont permis le maintien d'une pression élevée en maladies pour les protéagineux en région : Ascochytose en pois et féverole et botrytis pour la féverole.

Bilan lin : Les conditions de semis de la culture de lin dans l'Ouest Occitanie n'ont pas été propices à l'obtention d'un peuplement suffisant pour l'expression du potentiel de rendement. De plus les conditions pluvieuses de la fin de l'hiver et du printemps n'ont pas permis de réaliser les opérations de désherbage dans de bonnes conditions. Le développement de la culture du lin en a été fortement impacté.
Du côté des bio-agresseurs de la culture, la septoriose a été présente comme en 2017, alors que la pression des ravageurs (altises et thrips) a été moindre.