Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Agroécologie > AGLAE > L’écimeuse pour réduire la production de graines d’adventices

L’écimeuse pour réduire la production de graines d’adventices

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Motivations

"Suite au passage de l’exploitation en agriculture biologique en 2016, j’ai dû modifier ma stratégie de gestion de la flore dans mes systèmes de culture.    
J’ai commencé par intégrer du désherbage mécanique et adapter les itinéraires techniques. Ayant introduit des légumineuses à graines dans ma rotation, j’ai été confronté à quelques difficultés. Aucun produit homologué n’existe en agriculture biologique pour gérer efficacement les adventices sur ce type de légumineuses. Sur certaines cultures délicates, comme la lentille par exemple, il n’est pas non plus possible d’intervenir mécaniquement pour éliminer les adventices au cours du cycle car la culture est trop fragile et ne résiste pas au passage d’engin.    
J’ai donc dû trouver des solutions de désherbage de rattrapage afin d’éviter non seulement la montée en graines, et par conséquent le salissement des parcelles, et la pollution des lots récoltés.    
Le passage de l’écimeuse est apparu alors comme la technique la plus efficace pour répondre à ces objectifs. Cette technique me permet aujourd’hui de limiter le renouvellement de stock de graines d’adventices dans mes parcelles, en particulier dans les cultures de pois chiche et de soja (repousses de tournesol, chardons, amarante, chénopode) et de lentille/cameline (folle-avoine, chardons, ray-grass, matricaire). "

L'écimeuse

Permet de couper les adventices qui dépassent de la culture
Vitesse : 10 ha/h
Largeur : 12 m
20 plateaux
Pas de déplacement d’air avec cet engin donc les adventices ne se couchent pas devant l’outil lors de son passage : augmentation de l’efficacité

Système de relevage avant

20cm à 1m20 de hauteur de coupe

2 distributeurs hydrauliques à l’avant

110 chevaux
25cm de largeur de pneus : étroits pour écraser le moins possible la culture principale
Roues avant renforcées pour supporter la charge de l’écimeuse
Coûts de l’écimeuse : entre 20 et 25 000 €
Coût de l’écimeuse tout équipée (+ adaptations tracteur) : entre 30 et 35 000 €

En combinaison du passage de l’écimeuse, je sème ma lentille/cameline à une forte densité (400 et 200 gr/m² respectivement), ce qui permet d’étouffer les petites adventices au début de leur développement. Le passage de l’écimeuse vient ensuite en complément pour éliminer d’autres adventices type folle-avoine, ray-grass et chardons qui ont réussi à se développer à travers la biomasse de la lentille/ cameline. Entre temps, les tiges de ces adventices ont servi de tuteur pour la culture tout au long de son développement.

Avis du comité d’experts

« Technique adaptable à toute culture et tout mode de production (biologique et conventionnel). Nécessite cependant un accompagnement pour la mise en oeuvre et de prendre des précautions en fonction de la nature des adventices ciblées. Le matériel demandé est spécifique : une subvention est possible pour faciliter l'acquisition de ce type de matériel. En complément, à noter qu'il est également possible d'utiliser l'écimeuse pour la destruction de couverts végétaux (ex: crucifères avant montée en graine). »

Réseau & partenariat

  • Agriculteur membre du réseau DEPHY
  • Témoignage élaboré en partenariat avec la Chambre d'agriculture de l'Aude

L'exploitation

Le témoignage de Robert Mélix en vidéo

L’écimeuse pour réduire la production de graines...

Agro-équipement, Agroécologie, HVE, Occitanie, Leviers-agroécologiques

Robert nous présente sa solution de désherbage de rattrapage sur ses cultures de lentilles grâce à son écimeuse tout équipée.

Ce projet vous intéresse ?

Posez vos questions et échangez avec d'autres agriculteurs sur Triple performance